Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rénover soi-même une maison en pierre!

Rénover soi-même une maison en pierre!

Rétrospective sur la rénovation complète de notre ancienne maison, et pratiquement jour par jour le récit de notre nouveau challenge : un corps de ferme avec plus de 600m² presque en ruine!


Montage d'un échafaudage et étayage de la charpente!! (préparation à l'écroulement du pignon)

Publié par lilismiled sur 24 Août 2012, 18:37pm

Catégories : #échafauder

Bien comme promis les gros travaux vont commencer!! Yes!

 

Nous sommes début août,

et un morceau du gros oeuvre nous attend!!

 

En effet je vous ai dis que le pignon nécessitait d'être refait car il penchait dangeureusement vers l'extérieur et emmenait avec lui les poutres du plancher...

 

Nous préférons donc jouer la prudence en l'écroulant pour le refaire entièrement à neuf!

 

Mais avant...et oui et oui!!

 

...il faut faire toute la préparation avant d'écrouler ce beau mur!!

 

C'est en effet le mur d'un pignon qui tient les poutres de la charpente et si l'on étaie pas celles-ci, la toiture pourrait s'écrouler!!

 

Donc allons-y !!

 

Première étape:

 

  • Monter l'échafaudage à l'intérieur de la maison.

 

-en effet, nous allons étayer les poutres de la charpente grâce à cet échafaudage!!

 

On monte les premières "échelles" (ce sont les côtés) et les "croix" (les barres au milieu des côtés) qui les relient et permettent à l'ensemble de se tenir.

 

2012 0807travaumaisonnew90095

julien met en place les croix, notez que l'échafaudage fait toute la largeur de la maison il y a donc 3 échelles car il faut pouvoir poser des bastaings (planche sur la photo) au niveau souhaité et les notres font 4 mètres.

2012 0807travaumaisonnew90100

hop ici on voit que l'échafaudage est terminé, les bastaings ont été monté au plus haut niveau possible et julien s'apprête à mettre un étais sous les bastaings....

 

Deuxième étape:

 

  • étayer l'échafaudage.

 

-on va devoir étayer en premier l'échafaudage lui même, pour assurer une bonne solidité et éviter tout incident qui pourrait être désastreux....pour venir par la suite poser des étais au dessus des bastaing

2012 0807travaumaisonnew90102

afin de repérer le bon applomb pour positionner son étais, julien utilise le niveau laser, ainsi il peut venir le placer correctement avec un épais morceau de bois qui va permettre de rigidifier les bastaings!

 

Une fois l'échafaudage étayé de façon à rendre les bastaings bien solides pour éviter qu'ils ne gigotent...on passe à l'étape suivante!

 

Troisième étape:

 

  • On étaye les poutres de la charpente.

 

les bastaings étant solidifiés par les étais du dessous, on peut passer à l'étage pour étayer toutes les poutres qui doivent l'être!

2012 0807travaumaisonnew90115

hop on vient caler les étais sous les poutres de la toiture et on les pose sur des morceaux de bois et donc pas directement sur le bastaing, une solidité de plus...

2012 0807travaumaisonnew90122

ouf on a eu chaud car l'étais est au maximum pour arriver jusqu'à la plus haute des poutres, la panne faitière!

 

Pour bien faire les choses, julien va clouer les étais sur les poutres pour assurer un bon maintien et éviter tout glissement!!

 

et là il a dû faire de l'huile de noix tellement il a serré les fesses!!

 

lol!!!

oui il a du monter sur l'escabeau, enfinTHE esacabeau qui gigote dans tous les sens, lui même monté sur les poutres de l'ancien plancher (et au dessus du vide donc), pour pouvoir clouer l'étais qui tient la panne faitière!!

il faisait moins l'malin là!!

2012 0807travaumaisonnew90132

ici on voit tous les étais ou presque qui tiennent les poutres, et on voit également les poutres du plancher sur lequel julien a monté son escabeau^^ flippant hein !!

 

 

Bon aller plus qu'une étape!!

 

Quatrième étape:

 

  • On étaye de nouveau l'échafaudage.

 

-On va venir étayer les étais qui soutiennent les poutres, en gros sous chaque étais on va venir en placer un pour assurer une meilleure solidité!

 

En fait les étais du bas soutiennent les étais du haut qui soutiennent les poutres!!

2012 0807travaumaisonnew90140

on les met au mieux possible, avec un bon applomb, d'abord à l'oeil et oui j'ai l'oeil^^ puis on vérifie au niveau laser...

 

On va prendre toutes les précautions possible car on a jamais fait ça et je crois que chacun d'entre nous à la trouille de faire ce qu'on s'apprête à faire!!

 

2012 0807travaumaisonnew90147

...Ainsi pour éviter que l'échafaudage ne vacille, on vient placer des chevrons, à chaque "échelle" de l'échafaudage,

de côté pour faire des jambes de force que l'on attache solidement avec des sangles!

 

Là! Je crois qu'on est prêt!

 

Voila la préparation est terminée!!

 

le grand jour approche!!

 

Patience ....

Commenter cet article

kaza 13/10/2012 12:39

Mdr … le coup de l’escabeau et de l’huile de noix ( bien qu’une fois la haut, ce serait plus en l’occurrence des "noisettes" que des noix, surtout au moment précis où tu en viens a prendre
conscience de ce que tu fais ;) ) j’ai déjà eu ce sentiment également perché a 8 mètres sur un bel échafaudage maison avec mon échelle posé sur un étançon ouvert a fond et le pied de biche pris
dans les" oreils" avec objectif de remettre en place une poutre de la charpente qui avait lâcher sur 1 mètre , fin soit c’est vraiment plaisir de découvrir votre rénovation et surtout votre
motivation réciproque.

lilismiled 13/10/2012 23:23



merci beaucoup!!


j'essaye de joindre un peu d'humour à ce blog cela évite que ce soit trop barbant et ennuyeux^^


il est vrai que parfois on se fait de belles peurs, l'année prochaine je pense que ce sera quand on va enlever la charpente et en gros toute la toiture... il restera plus que les murs...ça
promet^^


a bientôt!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents